Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 00:51

19865515.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111209_054525.jpg

Yann et Nadia, amoureux, se lancent dans un projet de restaurant au bord d'un lac. Leur rêve d'entrepreneur se brise rapidement. Nadia, contrainte d'accepter un travail à l'étranger, confie provisoirement son fils à Yann. Elle disparaît...

BILAN: Un non-film, ça commençait bien comme une fable contant la misère quotidienne et ça se transforme en gros n'importe quoi tellement tiré par les cheveux que le réalisateur s'abstient d'inclure une fin structurée, grosse déception.

Repost 0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 00:46

19842652.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111104_111633.jpg

De sa jeunesse passée dans la misère d’un camp de gitans, Edmond Vidal, dit Momon, a retenu le sens de la famille, une loyauté sans faille, et la fierté de ses origines. Il a surtout conservé l’amitié de Serge Suttel. L’ami d’enfance avec qui il a découvert la prison à cause d’un stupide vol de cerises. Avec lui, inexorablement il a plongé dans le Grand Banditisme, et connu l’apogée du GANG DES LYONNAIS, l’équipe qu’ils ont formée ensemble et qui a fait d’eux les plus célèbres braqueurs du début des années soixante dix. Leur irrésistible ascension prend fin en 1974, lors d’une arrestation spectaculaire. 
Aujourd’hui à l’approche de la soixantaine, Momon tente d’oublier cette période de sa vie. Sa rédemption, il l’a trouvée en se retirant des "affaires". En prenant soin de Janou, son épouse, qui a tant souffert à l’époque et de ses enfants et petits enfants, tous respectueux, devant cet homme aux valeurs simples et universelles, lucide et pétri d’humanité. A l’inverse de Serge Suttel, qui malgré le temps n’a rien renié de son itinéraire...

BILAN: Un bon film de voyous à l'ancienne, l'honneur et l'amitié sont mis en avant...agréable...

Repost 0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 00:39

19747194.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110525_050917.jpg

Chloé a tout pour être heureuse. Elle va épouser l'homme qu'elle aime, un ex-champion de tennis reconverti dans les affaires. 
Ne lui manque que le père idéal pour la conduire à l'autel. 
Qui de Bernard, aristocrate psychorigide et bourré de tocs, ou de Gus, un filou généreux et porté sur l'alcool, sera le père de ses rêves ?

BILAN: Affligeant, ça faisait longtemps que j'avais pas vu un film aussi mauvais, j'ai plutôt un bon à priori sur Jugnot et Berléand, j'adore Olivia Ruiz, mais alors dans ce long métrage c'est un concours de médiocrité dans une histoire complètement bidon, une vraie catastrophe.

Repost 0
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 00:19

19854642.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111124_010904.jpg

A l'école primaire, Mitch et Dave étaient deux copains inséparables. Mais au fil des années, leurs chemins se sont petit à petit éloignés. Dave est maintenant un brillant avocat, dévoué à son travail, à sa femme et à leurs trois enfants, alors que Mitch est toujours célibataire, tourne sporadiquement dans des films minables et fuit la moindre responsabilité comme la peste. Pour Mitch, la vie de Dave est un rêve : il a une femme délicieuse, des enfants qui l'adorent et gagne grassement sa vie. Quant à Dave, la vie de Mitch, dénuée d'obligations et de stress, le tenterait volontiers.
À l'issue d'une nuit passablement arrosée, l'impossible va se produire : Dave se réveille dans la peau de Mitch, et vice-versa.
C'est la panique totale, et les deux copains d'enfance vont vite découvrir que leur quotidien respectif est bien loin de la vie dont ils rêvaient. Leurs aventures se compliquent au contact de Sabrina, la jeune collègue sexy de Dave, et du père de Mitch. Nos deux usurpateurs vont devoir faire appel à des ressources insoupçonnées pour éviter de faire péricliter leur vie d'emprunt, jusqu'à ce qu'ils se débrouillent enfin pour reprendre possession de leur corps.

BILAN: Bilan mitigé, je n'attendais pas grand chose de cette comédie donc je n'ai pas été déçu, je dirais même agréablement surpris, Bateman et Reynolds m'avaient habitués à des comédies très tièdes et celle ci ne l'est pas, c'est pas de la grande comédie américaine mais honnêtement le côté "too much" du film est assez agréable, la présence de Leslie Mann (madame Apatow) apporte un lien "parental" avec le roi de la comédie américaine qui donne encore une autre saveur au film.

Repost 0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 00:10

19846315.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111110_122757.jpg

Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé - en forme de cœur - qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n’est que le début de l’aventure…

BILAN: Un film esthétiquement irréprochable, l'ambiance est désuète, mais pour ma part je n'ai pas vraiment compris de quoi traitait le film? Enfance? Orphelins? Horlogerie? Cinéma? Pas compris ce film mais très beau dans l'ambiance et les images, je dois pas être la cible tout simplement...

Repost 0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 20:32

19832412.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111018_043052.jpg

Une mare abandonnée. Deux enfants solitaires tombent sous le charme de ce lieu sauvage qui les rapproche peu à peu l’un de l’autre et les aide à apprivoiser la vie.
À travers leur regard, leur imaginaire, la mare devient un royaume secret à la fois merveilleux et inquiétant, peuplé de créatures de rêve ou de cauchemar.
Une expérience initiatique, brève et intense, dont ils sortiront transformés.

BILAN:  Un film plein de poésie et de douceur sur l'enfance et la beauté de la nature, clairement pour les enfants, mais si l'adulte n'est pas trop fatigué il pourra aller au bout du film sans soucis; par contre si vous y allez en soirée/fin de soirée c'est un excellent somnifère

Repost 0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 20:28

19843153.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111104_053820.jpg

Impliquée dans l'attentat terroriste du Kremlin, l'agence Mission Impossible (IMF) est totalement discréditée. Tandis que le président lance l'opération "Protocole Fantôme", Ethan Hunt, privé de ressources et de renfort, doit trouver le moyen de blanchir l'agence et de déjouer toute nouvelle tentative d'attentat. Mais pour compliquer encore la situation, l'agent doit s'engager dans cette mission avec une équipe de fugitifs d'IMF dont il n'a pas bien cerné les motivations…

BILAN: Bonne surprise, j'y suis allé sans conviction mais finalement mon premier "Mission Impossible" m'a fait passer un bon moment, excellent divertissement à la "James Bond", on en a pour son argent.

Repost 0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 00:12

19791574.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110805_024330.jpg

La vie de Paul bascule le jour où sa femme Sarah disparait subitement. Après une année de recherches infructueuses, Paul est un homme brisé, rongé par le doute et la culpabilité. Sa dernière chance est peut être de tout reprendre à zéro : déménager avec ses 2 enfants à Saint-Malo, la ville où il a grandit. Mais des rencontres inattendues vont donner à ce nouveau départ une tournure qu’il n’imaginait pas.

BILAN: Grosse déception, j'avais eu d'excellents échos de ce film et malheureusement j'ai assisté à un film assez neutre, monotone, je suis jamais entré dedans malgré d'excellents acteurs, c'était pas mauvais non plus mais disons que je m'attendais à autre chose, un petit sursaut d'émotion à la fin mais rien de transcendant...dommage...

Repost 0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 21:27

19824192.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111005_024506.jpg

Nathalie a tout pour être heureuse. Elle est jeune, belle, et file le parfait amour. La mort accidentelle de son mari va couper son élan. Pendant des années, elle va s'investir dans son travail, se sentir en parenthèse de sa vie sensuelle. Mais subitement, sans qu'elle comprenne vraiment pourquoi, elle embrasse un de ses collègues. Markus, un homme très atypique. S'ensuit alors la valse sentimentale de ce couple hautement improbable qui va susciter interrogation et agressivité au sein de l'entreprise. Choisit-on vraiment par quel moyen on renaît à la vie ? Nathalie et Markus vont finir par fuir pour vivre leur histoire et leur émerveillement à l'abri de tout. Cette histoire de renaissance est aussi celle de l'étrangeté amoureuse.

BILAN: Avis mitigé sur ce film, si je parle en tant que spectacteur, moi j'ai bien aimé pour des raisons personnelles d'identification, après en tant que "pseudo critique cinéma" je dirais que le film en lui même est très léger et que les acteurs sont suffisament bons pour faire que ça tient agréablement la route, mais disons que je ne le conseillerais pas aux gens qui payent le cinéma au prix fort.

Repost 0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 21:21

19849312.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111116_121426.jpg

"Happy New Year" célèbre l’amour, l’espoir, le pardon, les secondes chances et les nouveaux départs, à travers les histoires entremêlées de couples et de célibataires, racontées au milieu du rythme effréné et des promesses de la ville de New York pendant la nuit la plus éclatante de l’année.

BILAN: Si vous voulez voir du cinéma n'y allez pas, par contre si une bonne petite carte postale commerciale à souhait (15 placements de produits à la seconde) de New York avec plein de bonnes têtes sympathiques sorties de vos écrans ciné ou télé, bah ça vous plaira, moi j'ai rien contre durant les fêtes, à défaut de prendre un billet pour Big Apple.

Repost 0

Présentation

Recherche

Liens