Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 17:59

19792498.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110808_030748.jpg

"Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ?"
Un heureux événement ou la vision intime d’une maternité, sincère et sans tabous.

BILAN: Un film choquant, cru et dérangeant, ça commence comme un épisode de "Baby Boom", ça glisse doucement vers une jolie comédie façon Bezançon et le dernier tiers du film est un drame vraiment dur à regarder tant la souffrance est palpable; l'histoire est plus forte que les acteurs moyens.

Repost 0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 12:05

19797466.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110817_010530.jpg

Mars 1944. Alors que la planète est secouée par les soubresauts de la guerre mondiale, dans un petit coin d’une campagne française se joue une guerre de gosses… Car, depuis toujours, les gamins des villages voisins de Longeverne et Velrans s'affrontent sans merci. Mais, cette fois, leur guerre va prendre une tournure inattendue : tous les petits prisonniers se voient délestés des boutons de leurs vêtements, en sorte qu’ils repartent presque dénudés, vaincus et humiliés. Ce conflit porte désormais un nom : la "guerre des boutons". Et le village qui aura récolté le plus de boutons sera déclaré vainqueur… En marge de ce conflit, Violette, une jeune fille d'origine juive, fait battre le cœur de Lebrac, le chef des Longeverne. La véritable origine de Violette sera-t-elle dénoncée et découverte ?

BILAN: Une purge, autant le premier était bon esprit et léger, autant celui-ci se prend trop au sérieux et c'est un échec sur tous les plans, les enfants sont trop vieux et se prennent pour des acteurs ce qui les rends mauvais et pas du tout crédible, les "stars" vampirisent le film et tirent la couverture sur eux au point qu'on regrette de voir la caméra revenir sur les petits et surtout placer le film en pleine seconde guerre mondiale provoque une vraie antipathie envers la guerre des boutons des enfants et donne juste envie de leur coller trois claques.

Repost 0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 19:10

19799667.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110822_110714-copie-1.jpg

Ancien Marine brisé, Tommy Conlon rentre au pays et demande à son père de le préparer pour un tournoi d’arts martiaux mixtes qui lui permettrait de gagner une fortune. Personne ne sait ce qu’il espère faire de cet argent. Le propre frère de Tommy, Brendan, décide lui aussi de s’engager dans la compétition pour essayer de sauver sa famille. Entre les deux frères, les années n’ont pas adouci les rancœurs.
Immanquablement, les routes de Tommy et de Brendan vont bientôt se croiser. Au-delà de l’affrontement qui s’annonce, pour chacun, quelle que soit la cause qu’ils défendent, il n’est pas seulement question de remporter un prix, mais de mener le combat d’une vie…

BILAN: Un grand film dramatique, le meilleur des Rocky (avec des hommages-clin d'oeil divers et variés) avec en plus une dose familiale supplémentaire avec les rapports fraternels et avec le père, mais le charisme de Sylvester Stallone en moins et une fin assez bidon à mon goût.

Repost 0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 19:05

19799667.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110822_110714.jpg

Kate est mariée, a deux enfants et un job épuisant.
Professionnelle jusqu’au bout des ongles, elle jongle avec un emploi du temps de ministre pour concilier son travail, l’éducation de ses enfants et sa vie de couple.
Sa vie est une succession de mini-cataclysmes auxquels elle doit trouver des solutions : comment réussir une conférence-call en préparant le diner de ses enfants ? Comment arriver à se faire des soirées entre copines quand le petit dernier est malade ? Comment être sexy avec son mari après 12h au bureau ?
Mais comment font les femmes ? Si c’était si simple, les hommes feraient pareil…

BILAN: Une honnête comédie principalement construite pour plaire aux femmes.

Repost 0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 16:02

19775518.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110708_062858.jpg

1960, un village dans le sud de la France. Une bande de garçons, âgés de 7 à 14 ans, menée par l’intrépide Lebrac, est en guerre contre les enfants du village voisin, leurs ennemis jurés. Une guerre sans merci, qui dure depuis des générations. On se bat pour l’honneur et la fidélité et, pour gagner, tous les moyens sont bons. Même, s’il le faut, combattre nu comme un ver, ou pire, accepter l’aide de Lanterne - une fille ! - la nouvelle recrue de la bande, pleine de panache et d’ingéniosité. Mais il n’est pas facile d’être une armée de petits hommes sans se faire attraper par Papa et Maman ! Quand, après la bataille, on rentre à la maison, les vêtements en lambeaux et des boutons en moins, mieux vaut se faire discret…

BILAN: Une gentille comédie enfantine, j'ai apprécié cette version mais j'attend de voir la seconde pour me faire une opinion précise et comparer les deux.

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 21:24

19788043.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110801_121553.jpg

Charlie Brewster est au top : élève de terminale parmi les plus populaires, il sort en plus avec la plus jolie fille du lycée. Il est tellement cool qu’il méprise même son meilleur pote, Ed. Mais les problèmes vont arriver avec son nouveau voisin, Jerry. Sous les dehors d’un homme charmant, il y a chez lui quelque chose qui cloche. À part Charlie, personne ne s’en rend compte, et surtout pas sa mère. Après l’avoir observé, Charlie en vient à l’inévitable conclusion que son voisin est un vampire qui s’attaque à leur quartier… Bien sûr, personne ne croit le jeune homme, qui se retrouve seul pour découvrir d’urgence un moyen de se débarrasser du monstre…

BILAN: Un honnête divertissement horrifique, croisement de Twilight et Zombieland...

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 21:17

19808153.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110907_124004.jpg

A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve - bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l’infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d’un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne.

BILAN: Une comédie romantique multi-générationnelle avec des histoires qui se mélangent habilement de manière subtile et surprenante, peu de rires mais beaucoup de bons moments.

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 21:10

19749241.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110527_032113.jpg

Le film raconte le calvaire d'Alain Marécaux - "l'huissier" de l'affaire d'Outreau - arrêté en 2001 ainsi que sa femme et 12 autres personnes pour d'horribles actes de pédophilies qu'ils n'ont jamais commis. C'est l'histoire de la descente en enfer d'un homme innocent face à un système judiciaire incroyablement injuste et inhumain, l'histoire de sa vie et de celle de ses proches broyée par une des plus importantes erreurs judiciaires de notre époque.

BILAN: Un film qui dérange, la réalité est trop récente et le sujet trop douloureux, un vrai drame...

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 00:52

19757410.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110609_110808.jpg

Lorsque Jamie, chasseuse de têtes à New York, tente de recruter Dylan, un directeur artistique de Los Angeles, tous deux s’aperçoivent vite qu’ils sont sur la même longueur d’onde. Leur premier point commun est d’avoir totalement renoncé à l’amour, auquel ils ne croient plus, pour se consacrer uniquement au sexe.
Dylan s’installe à New York, et tous deux commencent à sortir ensemble régulièrement, convaincus que l’amour est un mythe. Ils sont heureux de cette relation adulte, seulement basée sur le physique. 
En expérimentant le "sexe entre amis", ces deux célibataires sans attaches pourront-ils éviter tous les pièges qui les guettent ? Ces adultes blasés des promesses trompeuses trop entendues dans les comédies romantiques vont être surpris par la tournure que leur relation risque de prendre…

BILAN: Déception prévisible, comme souvent les excellentes bande-annonces donnent des films bidons, "Sexe entre amis" prend le parti de se moquer des comédies romantiques classiques, sauf que mis à part quelques envolées vulgaires et trash, certes très drôles, c'est vraiment ce qu'elle est, une comédie romantique ULTRA CLASSIQUE et sans réelle originalité.

Repost 0
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 22:46

19761986.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110617_103053.jpg

Été 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu'ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d'une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu'il ne s'agit pas d'un accident. Peu après, des disparitions étonnantes et des événements inexplicables se produisent en ville, et la police tente de découvrir la vérité… Une vérité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer.

BILAN: Un film culte, je pense que la nouvelle génération a trouvé son film référence en matière de science-fiction, un superbe croisemment entre les Goonies, E.T. , la Guerre des Mondes et avec la petite dose de Dawson qui fait plaisir, vraiment un film que j'aurais adoré voir à 8-12 ans.

Repost 0

Présentation

Recherche

Liens