Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 19:04

19845839.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111109_042936.jpg

Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille. 
Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui.
Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares…

BILAN: Mon premier Millenium, j'ai adoré, des scènes très difficiles en début de film, mais ensuite excellente enquête policière,vraiment pas mon style de cinéma favori mais là j'ai aimé.

Repost 0
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 00:08

19818398.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110926_121243.jpg

Eddie, Dov, Yvan et les autres… Nos chaleureux amis ont migré du Sentier moribond à la banlieue florissante d’Aubervilliers… Là où les vieux entrepreneurs juifs ont laissé le terrain à de jeunes grossistes chinois courageux et dynamiques…
La petite bande est toujours aussi soudée, solidaire que lors des épisodes précédents, et la vie suit son cours, au gré des petits évènements familiaux et des affaires.
Dov semble toujours frivole, Eddie entreprenant, Yvan transi, Karine désinvolte, Sandra résolue, Chochana naïve, Serge irresponsable et mythomane. Quant à Patrick, il est amoureux et l’heureuse élue est loin d’être facile d’accès.
Tout irait pour le mieux jusqu’à ce qu’un vent mauvais apporte son lot d’adversité compromettant sérieusement la cohésion du groupe.
Succomberont-ils sous l’orage à la zizanie, ou bien, une fois de plus, à force d’entraide, de ruses et d’habileté, triompheront-ils de la crise avec panache ?

BILAN: J'y suis allé sans conviction et je suis sorti sans conviction, aucune surprise, la recette a fonctionné il y a 10 ans et ils font du réchauffer, que dire, ça va faire un carton mais c'est aussi navrant que le 2, l'original était un vent frais dans la comédie française mais les deux suites sont simplement des machines à fric

Repost 0
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 23:59

19853142.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111122_011634.jpgµ

Marc Marronnier, critique littéraire le jour et chroniqueur mondain la nuit, vient de divorcer d’Anne. Il est sûr à présent que l’amour ne dure que 3 ans. Il a même écrit un pamphlet pour le démontrer mais sa rencontre avec Alice va renverser toutes ses certitudes.

BILAN: J'ai adoré le livre, j'ai adoré le film, j'adore le mec...voilà tout est dit...après cinématographiquement c'est ce qu'on appelle "un plaisir solitaire", Beigbeder fait un film à sa "gloire" c'est quand même très fort dans le côté égocentrique magnifique, d'autant plus que le version cinéma est beaucoup plus lisse que le livre où sa sincérité le rend touchant, là son personnage est quand même élevé au rang d'icône poétique et mégalo...

Repost 0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 18:47

19961614.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120106_115437.jpg

A Hawaii, la vie d’une famille bascule. Parce que sa femme vient d’être hospitalisée suite à un accident de bateau, Matt King tente maladroitement de se rapprocher de ses deux filles, Scottie, une gamine de dix ans vive et précoce, et Alexandra, une adolescente rebelle de dix-sept ans. Il se demande aussi s’il doit vendre les terres familiales, les dernières plages tropicales vierges des îles, héritées de ses ancêtres hawaiiens. Quand Alexandra lui révèle que sa mère avait une liaison, le monde de Matt vacille. Avec ses deux filles, il part à la recherche de l’amant de sa femme. Durant une semaine essentielle, au fil de rencontres tour à tour drôles, perturbantes et révélatrices, il va finalement prendre conscience que sa principale préoccupation est de reconstruire sa vie et sa famille…

BILAN: Grosse arnaque, j'ai été déçu par ce film, les critiques et George me promettaient un bon film ce que confirmait la première phrase du film "C'est pas parce qu'on vit à Hawaï qu'on ne vit pas de drame", bilan le thème du film (décès de l'épouse et découverte de son infidélité) et complètement dilué dans l'ambiance "cool" et la petite musique des îles, c'est à dire exactement ce l'inverse de ce qui était promis au départ, un pseudo "American Beauty" du pauvre sous haute dose de Prozac.

Repost 0
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 17:22

19830010.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111014_045615.jpg

Sherlock Holmes a toujours été réputé pour être l'homme à l'esprit le plus affûté de son époque. Jusqu'au jour où le redoutable professeur James Moriarty, criminel d'une puissance intellectuelle comparable à celle du célèbre détective, fait son entrée en scène… Il a même sans doute un net avantage sur Holmes car il met non seulement son intelligence au service de noirs desseins, mais il est totalement dépourvu de sens moral. Partout dans le monde, la presse s'enflamme : on apprend ainsi qu'en Inde un magnat du coton est ruiné par un scandale, ou qu'en Chine un trafiquant d'opium est décédé, en apparence, d'une overdose, ou encore que des attentats se sont produits à Strasbourg et à Vienne et qu'aux Etats-Unis, un baron de l'acier vient de mourir… 
Personne ne voit le lien entre ces événements qui semblent sans rapport, hormis le grand Sherlock Holmes qui y discerne la même volonté maléfique de semer la mort et la destruction. Et ces crimes portent tous la marque du sinistre Moriarty. Tandis que leur enquête les mène en France, en Allemagne et en Suisse, Holmes et Watson prennent de plus en plus de risques. Mais Moriarty a systématiquement un coup d'avance et semble tout près d'atteindre son objectif. S'il y parvient, non seulement sa fortune et son pouvoir seront sans limite, mais le cours de l'Histoire pourrait bien en être changé à jamais…

BILAN: Bilan mitigé, comme pour le premier, tout d'abord je répète que pour moi Robert Downey Jr est le meilleur acteur de sa génération et l'équivalent masculin de Reese Witherspoon à mes yeux, c'est à dire des gens dont j'irais toujours voir les films les yeux fermés, à côté de ça le film en lui même m'endort comme le premier, cette ambiance visuelle tellement sombre moi ça me fatigue, sans rire je pique du nez peu importe l'action à l'écran, donc je dirais qu'esthétiquement c'est irréprochable mais tellement sombre que pour moi ça met l'action au second plan, mais comme Robert est là, tout va.

Repost 0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 00:51

19865515.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111209_054525.jpg

Yann et Nadia, amoureux, se lancent dans un projet de restaurant au bord d'un lac. Leur rêve d'entrepreneur se brise rapidement. Nadia, contrainte d'accepter un travail à l'étranger, confie provisoirement son fils à Yann. Elle disparaît...

BILAN: Un non-film, ça commençait bien comme une fable contant la misère quotidienne et ça se transforme en gros n'importe quoi tellement tiré par les cheveux que le réalisateur s'abstient d'inclure une fin structurée, grosse déception.

Repost 0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 00:46

19842652.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111104_111633.jpg

De sa jeunesse passée dans la misère d’un camp de gitans, Edmond Vidal, dit Momon, a retenu le sens de la famille, une loyauté sans faille, et la fierté de ses origines. Il a surtout conservé l’amitié de Serge Suttel. L’ami d’enfance avec qui il a découvert la prison à cause d’un stupide vol de cerises. Avec lui, inexorablement il a plongé dans le Grand Banditisme, et connu l’apogée du GANG DES LYONNAIS, l’équipe qu’ils ont formée ensemble et qui a fait d’eux les plus célèbres braqueurs du début des années soixante dix. Leur irrésistible ascension prend fin en 1974, lors d’une arrestation spectaculaire. 
Aujourd’hui à l’approche de la soixantaine, Momon tente d’oublier cette période de sa vie. Sa rédemption, il l’a trouvée en se retirant des "affaires". En prenant soin de Janou, son épouse, qui a tant souffert à l’époque et de ses enfants et petits enfants, tous respectueux, devant cet homme aux valeurs simples et universelles, lucide et pétri d’humanité. A l’inverse de Serge Suttel, qui malgré le temps n’a rien renié de son itinéraire...

BILAN: Un bon film de voyous à l'ancienne, l'honneur et l'amitié sont mis en avant...agréable...

Repost 0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 00:39

19747194.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110525_050917.jpg

Chloé a tout pour être heureuse. Elle va épouser l'homme qu'elle aime, un ex-champion de tennis reconverti dans les affaires. 
Ne lui manque que le père idéal pour la conduire à l'autel. 
Qui de Bernard, aristocrate psychorigide et bourré de tocs, ou de Gus, un filou généreux et porté sur l'alcool, sera le père de ses rêves ?

BILAN: Affligeant, ça faisait longtemps que j'avais pas vu un film aussi mauvais, j'ai plutôt un bon à priori sur Jugnot et Berléand, j'adore Olivia Ruiz, mais alors dans ce long métrage c'est un concours de médiocrité dans une histoire complètement bidon, une vraie catastrophe.

Repost 0
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 00:19

19854642.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111124_010904.jpg

A l'école primaire, Mitch et Dave étaient deux copains inséparables. Mais au fil des années, leurs chemins se sont petit à petit éloignés. Dave est maintenant un brillant avocat, dévoué à son travail, à sa femme et à leurs trois enfants, alors que Mitch est toujours célibataire, tourne sporadiquement dans des films minables et fuit la moindre responsabilité comme la peste. Pour Mitch, la vie de Dave est un rêve : il a une femme délicieuse, des enfants qui l'adorent et gagne grassement sa vie. Quant à Dave, la vie de Mitch, dénuée d'obligations et de stress, le tenterait volontiers.
À l'issue d'une nuit passablement arrosée, l'impossible va se produire : Dave se réveille dans la peau de Mitch, et vice-versa.
C'est la panique totale, et les deux copains d'enfance vont vite découvrir que leur quotidien respectif est bien loin de la vie dont ils rêvaient. Leurs aventures se compliquent au contact de Sabrina, la jeune collègue sexy de Dave, et du père de Mitch. Nos deux usurpateurs vont devoir faire appel à des ressources insoupçonnées pour éviter de faire péricliter leur vie d'emprunt, jusqu'à ce qu'ils se débrouillent enfin pour reprendre possession de leur corps.

BILAN: Bilan mitigé, je n'attendais pas grand chose de cette comédie donc je n'ai pas été déçu, je dirais même agréablement surpris, Bateman et Reynolds m'avaient habitués à des comédies très tièdes et celle ci ne l'est pas, c'est pas de la grande comédie américaine mais honnêtement le côté "too much" du film est assez agréable, la présence de Leslie Mann (madame Apatow) apporte un lien "parental" avec le roi de la comédie américaine qui donne encore une autre saveur au film.

Repost 0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 00:10

19846315.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111110_122757.jpg

Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé - en forme de cœur - qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n’est que le début de l’aventure…

BILAN: Un film esthétiquement irréprochable, l'ambiance est désuète, mais pour ma part je n'ai pas vraiment compris de quoi traitait le film? Enfance? Orphelins? Horlogerie? Cinéma? Pas compris ce film mais très beau dans l'ambiance et les images, je dois pas être la cible tout simplement...

Repost 0

Présentation

Recherche

Liens