Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 21:08

20229019.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

La résistible ascension d'un valet de banque dans le monde féroce du Capital.

BILAN: Excellente surprise, ce "Wall Street" à la française s'est fait détruire par les critiques mais moi personnellement j'ai adoré ce film, vraiment du bon cinéma qui rend passionnant le monde sombre de la finance.

Repost 0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 00:43

20278941.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Après la naissance de sa fille Renesmée, Bella s’adapte peu à peu à sa nouvelle vie de vampire avec le soutien d’Edward. Se sentant menacés par cette naissance d’un nouveau genre, les Volturi déclarent la guerre à la famille Cullen. Pour préparer leur défense, les Cullen vont parcourir le monde pour rassembler les familles de vampires alliées et tenter de repousser les Volturi lors d’un ultime affrontement.

BILAN: Quel final!!! Grandiose et différent de la fin du bouquin, pour le reste le bilan est toujours le même, les films sont agréables mais n'arrivent pas à la cheville des romans, toujours un goût d'inachevé.

Repost 0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 01:10

20273151.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Le 4 novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l’ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six Américains réussissent à s’échapper et à se réfugier au domicile de l’ambassadeur canadien. Sachant qu’ils seront inévitablement découverts et probablement tués, un spécialiste de "l’exfiltration" de la CIA du nom de Tony Mendez monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable qu’il ne pourrait exister qu’au cinéma.

BILAN: "Le film était faux. La mission bien réelle", je pense que le sous-titre du film a tout dit, si on regarde Argo comme un long-métrage quelconque on y croit pas une seconde, limite c'est absurde, mais vu que c'est une histoire vraie ça donne une autre saveur à cette production, c'était vraiment casse gueule comme sujet et comme histoire à raconter et finalement le doué Ben Affleck s'en sort bien.

Repost 0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 17:28

20225676.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Michaël, Nabil et Sylvain, trois trentenaires de Nanterre, débarquent à New York par surprise à l'occasion de l’anniversaire de Samia, leur amie d'enfance. C'est Gabrielle, elle aussi une amie de toujours qui a tout organisé. Les deux copines ont quitté leur cité depuis deux ans pour tenter leurs chances aux États-Unis. Samia est l'assistante personnelle d'une célèbre comédienne avec qui elle partage un sublime appartement. Gabrielle, quant à elle, travaille dans une maison de retraite où elle a lié une relation tendre avec Mme Hazan, une Française placée ici par ses enfants.
Transposés à New York, les liens étroits tissés depuis toujours prennent un relief particulier, au rythme des péripéties de leur séjour, du quotidien new-yorkais des deux amies et de la découverte de la ville culte...

BILAN: Bof bof, la même recette que "Tout ce qui brille", plein de bons sentiments, les portes ouvertes sont enfoncées, mais la magie n'opère plus du tout, la carte postale de New York sauve un peu les meubles et encore...

Repost 0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 00:00

20250875.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Le quatrième volet de la saga Paranormal Activity.

BILAN: ...que dire? C'est le degré zéro du cinéma...1h30 d'ennui et 5 minutes de sursauts...mais ça reste efficace, une salle terrorisée puis morte de rire c'est rare et ça se respecte...

Repost 0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 00:24

20127907.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120604_111219.jpg

Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences…

BILAN: La patte Tim Burton est toujours singulière, mélancolique et gothique, on adore ou on déteste...

Repost 0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 00:18

20250231.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Pour contourner la malédiction qui anéantit tous les premiers mariages de sa famille, Isabelle a une stratégie pour épouser l'homme qu'elle aime : trouver un pigeon, le séduire, l’épouser et divorcer.
Un plan parfait si la cible n’était l'infernal Jean-Yves Berthier, rédacteur pour un guide touristique, qu'elle va suivre du Kilimandjaro à Moscou.
Un périple nuptial pour le meilleur et surtout pour le pire.

BILAN: Quelle sensation désagréable, j'ai adoré l'histoire, j'ai trouvé les seconds rôles excellents, j'apprécie beaucoup les deux acteurs dans l'absolu MAIS mon dieu ce qu'ils étaient mauvais, c'était vraiment affligeant, ils étaient tellement en décalage avec leurs rôles qu'on auraient dit qu'ils étaient doublés, au final une gentille comédie sans prétentation qui aurait être très agréable mais le jeu des deux acteurs principaux est tellement pathétique que ça gâche le film.

Repost 0
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 18:33

20239211.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Dans un futur proche, la Mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les "Loopers") les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

BILAN: Un film très efficace, j'ai passé un très bon moment et jusqu'au bout impossible de deviner où l'histoire veut en venir, vraiment un bon divertissement avec des acteurs talentueux.

Repost 0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 12:56

20264212.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces événements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory, le nouveau président de l’ISC, le comité chargé du renseignement et de la sécurité. Le MI6 est à présent sous le coup d’une double menace, intérieure et extérieure. Il ne reste à M qu’un seul allié de confiance vers qui se tourner : Bond. Plus que jamais, 007 va devoir agir dans l’ombre. Avec l’aide d’Eve, un agent de terrain, il se lance sur la piste du mystérieux Silva, dont il doit identifier coûte que coûte l’objectif secret et mortel…

BILAN: Un bon cru, loin des histoires compliquées et l'action survitaminée façon "Jason Bourne" mais dépassée, ce James Bond est plus dans l'esprit des anciens, scénario simple, analyse des personnages basiques, mais au moins la saga avance et garde les codes, c'est tout ce qui est demandé.

Repost 0
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 18:52

20223475.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Vincent et Antoine, deux fans des années 80, dirigent une petite société de spectacle qui fait tourner des sosies dans toute la France. Entre déboires sentimentaux et caprices de leurs pseudo vedettes, l’affaire finit par péricliter. A la veille du dépôt de bilan, ils retrouvent un carton de vieux 45 tours : Jeanne Mas, Jean-Luc Lahaye, Lio, Desireless, Peter & Sloane, François Feldman, Début de soirée, Images, Cookie Dingler, Sabrina, Gilbert Montagné... tous les tubes des années 80 ! Immédiatement, l’étincelle jaillit : pourquoi ne pas faire remonter sur scène les vraies Stars des années 80 ? Les deux producteurs partent alors en quête de ces vedettes oubliées, et montent une tournée de concerts qui débutera dans la galère avant de cartonner en province et triompher… au Stade de France 

BILAN: Excellent divertissement, comme pour Mama Mia c'est un ovni, on peut pas aller ça du cinéma mais ce collage de chansons liés par des petites scénettes tour à tour émouvantes (j'ai lâché des petites larmes) et hilarantes (j'ai lâché de grosses larmes) est un formidable remède à la morosité, une dose de bonheur concentré sur grand écran.

Repost 0

Présentation

Recherche

Liens