Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 20:21

20216610.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Regan, Gena et Katie sont inséparables depuis le lycée. Très cyniques, elles sont stupéfaites d'apprendre que leur amie Becky, adorable mais rondouillette, est la première d'entre elles à se marier ! 
Alors que Gena et Katie sont toujours célibataires, Regan harcèle Frank, avec qui elle sort depuis quatre ans, pour qu'il la demande en mariage. Lorsque Becky demande à Regan, particulièrement névrosée, de l'aider à préparer la cérémonie et d'être sa demoiselle d'honneur, celle-ci est furieuse. 
Six mois plus tard, la veille du mariage, Regan, très remontée, tyrannise le personnel et les invités, tandis que Katie et Gena s'apprêtent à faire la fête. Mais tout va de travers. Au moment où les trois amies tentent de noyer leur chagrin au bar, elles tombent sur Clyde, petit ami de Gena à l'époque du lycée. Or, il se trouve qu'ils s'aiment encore… Plus tard, pendant la répétition générale du dîner, Gena, très éméchée, porte un toast et suscite le malaise en racontant que Becky était boulimique quand elle était ado. Et quand Katie oublie d'annuler un strip-teaseur qu'elle avait engagé pour l'enterrement de vie de jeune fille, la mariée s'emporte ! Furieuse, elle demande aux trois amies de ne venir au mariage que si elles ne boivent pas et se comportent en adultes. Ce qui n'empêche pas Regan, Gena et Katie de faire une fête d'enfer toute la nuit jusqu'au lendemain, jour de la cérémonie…

BILAN: Le film était nul mais j'ai bien aimé, contradictoire je sais mais objectivement je trouve ça n'était pas un divertissement de qualité mais j'ai aimé les personnages, ces filles m'ont touchées chacune à leurs manières.

Repost 0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 16:43

20159760.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Kay et Arnold forment un couple fidèle depuis de longues années, mais Kay rêve de pimenter un peu leur vie et de resserrer les liens avec son mari. Lorsqu’elle entend parler d’un thérapeute spécialisé dans les problèmes conjugaux qui exerce dans la ville de Great Hope Springs, elle fait tout pour persuader son mari de prendre l’avion pour une semaine intense de thérapie de couple… Tout recommencer n’est pas évident, mais c’est loin d’être triste !

BILAN: Quelle arnaque, ce film est vendu comme une comédie (sous-titre, réalisateur) mais en fait c'est un vrai drame, la tragédie d'un couple usé par la vie, ça m'a totalement déprimé...

Repost 0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 18:42

20133111.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120608_101127.jpg

Un garçon de 16 ans s'immisce dans la maison d'un élève de sa classe, et en fait le récit dans ses rédactions à son professeur de français. Ce dernier, face à cet élève doué et différent, reprend goût à l'enseignement, mais cette intrusion va déclencher une série d'événements incontrôlables.

BILAN: Un film anxiogène, l'ambiance est malsaine, malheureusement l'histoire frôle le film d'horreur sans pour autant y aller, bilan on reste clairement sur sa "fin"...à suivre comme dirait le personnage principal...

Repost 0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 22:44

TED

k7878.jpg

À 8 ans, le petit John Bennett fit le voeu que son ours en peluche de Noël s’anime et devienne son meilleur ami pour la vie, et il vit son voeu exaucé. Presque 30 ans plus tard, l’histoire n’a plus vraiment les allures d’un conte de Noël. L’omniprésence de Ted aux côtés de John pèse lourdement sur sa relation amoureuse avec Lori. Bien que patiente, Lori voit en cette amitié exclusive, consistant principalement à boire des bières et fumer de l’herbe devant des programmes télé plus ringards les uns que les autres, un handicap pour John qui le confine à l’enfance, l’empêche de réussir professionnellement et de réellement s’investir dans leur couple. Déchiré entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted, John lutte pour devenir enfin un homme, un vrai !

BILAN: Un film inégal, y a des périodes frôlant le génie dans le genre "comédie régréssive américaine" dans le style "grand n'importe quoi politiquement incorrect totalement déjanté" c'est parfois du très haut niveau, malheureusement il y a aussi des moments où je suis sorti du film, Mark Wahlberg est un mauvais choix selon moi, il a pris un coup de vieux et c'est clairement plus un profil de "bon père de famille" que d'ado/adulte, quand à la voix de Joey Starr pour l'ourson c'est à double tranchant, y a des moments où c'est hilarant à se pisser dessus et d'autres moments où on y croit pas du tout et on cherche l'ancien rappeur à l'écran....au final c'est une sensation vraiment bizarre, l'impression d'avoir assisté à une mauvaise comédie que j'oublierais vite, et de l'autre le fait que ça fait bien longtemps que je me suis pas tapé des barres de rire de ce niveau au cinéma...

Repost 0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 19:11

20211546.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Un soir, Jeff débarque sans prévenir chez Ben. Pour célébrer ces retrouvailles et distraire son vieux copain de sa vie rangée, Jeff l'entraîne dans une fête. Sur place, une discussion évoque un festival de porno amateur et l'idée prend vite l'allure d'un pari : Jeff et Ben coucheront ensemble sous l’œil d'une caméra. Ce n'est ni gay ni porno, ce sera de l'Art ! Le lendemain, impossible de se dégonfler. Rien ne les arrêtera, sauf peut-être la femme de Ben, l'hétérosexualité ou certaines questions mécaniques...

BILAN: Et si "Very Bad Trip" croisait le cinéma intello français? Une grosse biture qui aboutit sur une remise en question de ses choix de vie, de sa sexualité et de l'intensité de l'amitié entre deux amis. Un film très "français" dans le mauvais sens du terme, ça manque de légèreté et ça intellectualise trop. Seul moment jouissif du film, l'apparition de Joey Starr dans son "quasi propre rôle".

Repost 0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 19:09

20182074.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Dans Taken, Bryan Mills, ex-agent de la CIA aux compétences si particulières, a réussi à arracher sa fille des mains d’un gang mafieux. Un an plus tard, le chef du clan réclame vengeance. Cette fois-ci, c’est après lui qu’ils en ont.

BILAN: Certes c'est pas du grand cinéma, certes Liam Neeson est ridicule dans les scènes de combat au ralenti quasiment, mais bon le film se laisse regarder sans déplaisir, pour les fans de Charles Bronson.

Repost 0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 08:51

20104611.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120511_024926.jpg

Imaginez une ville où les gens n’ont plus goût à rien, au point que la boutique la plus florissante est celle où on vend poisons et cordes pour se pendre. Mais la patronne vient d’accoucher d’un enfant qui est la joie de vivre incarnée. Au magasin des suicides, le ver est dans le fruit…

BILAN: Un film différent à tous les niveaux, aussi bien visuellement que dans l'ambiance politiquement incorrect, par contre je n'arrive pas à situer la cible, pour les enfants c'est un peu trop "choquant" par moment et pour les adultes ça reste un petit dessin animé gentillet...

Repost 0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 15:41

20184118.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Patrick Orbéra, la cinquantaine, est une ancienne gloire du football qui a totalement raté sa reconversion. Sans emploi, alcoolique et ruiné, il n’a même plus le droit de voir sa fille Laura. Contraint par un juge de retrouver un emploi stable, il n’a d’autre choix que de partir sur une petite île bretonne, pour entraîner l’équipe de foot locale. Si ils gagnent les 3 prochains matchs, ils réuniront assez d’argent pour sauver la conserverie de l’île, placée en redressement judiciaire, et qui emploie la moitié des habitants. Patrick Orbéra est immédiatement confronté à un obstacle majeur : transformer des pêcheurs en footballeurs quasi-professionnels. Il décide alors de faire appel à ses anciens coéquipiers pour l’aider à hisser le petit club breton parmi les grands…

BILAN: Aucun intérêt, une comédie française bas de gamme avec une vague notion de football, clichés débiles y compris, le seul ressort comique digne d'intérêt est amené par Joey Starr qui fait du Joey Starr...

Repost 0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 17:37

20184017.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Laguna Beach, Californie : Ben, botaniste bohème, Chon, ancien Navy Seal, et la belle O partagent tout. Ben et Chon sont à la tête d’un business florissant. Les graines ramenées par Chon de ses missions et le génie de Ben ont donné naissance au meilleur cannabis qui soit. Même s’il est officiellement produit pour des raisons thérapeutiques, ils en dealent partout avec la complicité de Dennis, un agent des stups. Leur affaire marche tellement bien qu’elle attire l’attention du cartel mexicain de Baja, dirigé d’une main de fer par Elena. Face à leur proposition d’"association", Chon est partisan de résister par la force, mais Ben préfère tout abandonner. Pour les contraindre à coopérer, le cartel kidnappe O. Elena a eu raison d’utiliser les liens très forts du trio, mais elle a aussi sous-estimé leur capacité à réagir… C’est le début d’une guerre entre l’organisation du crime dont le bras armé, Lado, ne fait aucun cadeau et le trio. Qu’il s’agisse de pouvoir, d’innocence, ou de la vie de ceux qu’ils aiment, tout le monde a quelque chose à perdre.

BILAN: Excellent divertissement, une sorte de "Parrain" sauce mexicaine/USA survitaminé au sexe.

Repost 0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 21:47

20023444.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120209_041828.jpg

On croyait tout connaître de l'histoire de Jason Bourne et de son passé d’agent tueur malgré lui. Mais l’essentiel restait à découvrir. Le programme Treadstone dont Jason était le cobaye n’était que la partie émergée d’une conspiration plus ténébreuse, ourdie par d’autres branches du gouvernement et mettant en jeu d’autres agences de renseignement, d’autres programmes militaires, d’autres laboratoires secrets…
De Treadstone est né "Outcome", dont Aaron Cross est un des six agents. Sa finalité n’est plus de fabriquer des tueurs, mais des hommes capables d’assurer isolément des missions à haut risque. En dévoilant une partie de cette organisation, Jason laissait derrière lui un "héritage" explosif : compromis, les agents "Outcome" sont désormais promis à une liquidation brutale. Effacés à jamais pour que le "père" du programme, le Colonel Byer puisse poursuivre ses sinistres activités.
Une gigantesque chasse à l’homme commence, et Cross, devenue sa première cible, n’a d’autre recours que de retrouver et gagner la confiance de la biochimiste d’"Outcome", Marta Shearing, elle-même menacée de mort…

BILAN: Aussi étonnant que ça puisse paraître c'était mon premier "Jason Bourne", je n'ai jamais vu la trilogie originelle, bilan mitigé, je n'ai pas été convaincu par cette course poursuite pesante et peu originale, du sous James Bond façon Daniel Craig.

Repost 0

Présentation

Recherche

Liens