Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 21:13

20525798.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

A Paris, Lionel Kasdan, commissaire de la BRI à la retraite, enquête sur un meurtre étrange : un chef de chœur a été retrouvé mort dans sa paroisse, les tympans détruits, sans qu'aucun témoin n'ait apparemment assisté à la scène. De son côté, Frank Salek, un agent d'Interpol menacé d'être mis à pied par ses supérieurs à cause de son comportement excessif, traque la piste d'une organisation secrète, spécialisée dans le kidnapping d'enfants. Lorsque Salek apprend la mort du chef de chœur, il pense avoir établi un lien avec sa propre enquête et accepte de faire équipe avec Kasdan. Mais plus l'enquête avance, plus Salek semble perdre pied, comme rattrapé par un secret jusque-là enfoui. Dès lors, les deux hommes vont plonger dans une affaire qui trouve sa source dans les heures les plus sombres de la Seconde Guerre mondiale...

BILAN: Excellente histoire, très mauvais acteurs, individuellement ils sont bons mais dès qu'ils jouent ensemble c'est vraiment catastrophique.

Repost 0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 14:53

21003160_20130503160026901.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

Dans une banlieue paisible, la famille Barrett voit soudainement sa vie basculer suite à des évènements étranges qui, chaque nuit, viennent troubler la tranquillité de sa maison. Lorsque leur fils cadet évoque un mystérieux « Ogre des sables » lui rendant visite le soir, le quotidien de Daniel et Lacy Barrett tourne alors au cauchemar : ils deviennent victimes d’inquiétants trous de mémoires, et de soudaines pertes de contrôle de leur corps. Ne trouvant aucun soutien autour d’eux, ils se retrouvent impuissants pour affronter ce qui va se révéler être une force extra-terrestre cherchant à s'emparer de leurs enfants...

BILAN: Aucun intérêt, un mauvais "Paranormal Activity" sauce alien...

Repost 0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 23:36

20526204.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos... 

Les gens s’en prennent violemment les uns aux autres et un virus mortel semble se propager. Les êtres les plus pacifiques deviennent de redoutables ennemis. Or, les origines du fléau demeurent inconnues et le nombre de personnes infectées s’accroît tous les jours de manière exponentielle : on parle désormais de pandémie. Lorsque des hordes d’humains contaminés écrasent les armées de la planète et renversent les gouvernements les uns après les autres, Lane n’a d’autre choix que de reprendre du service pour protéger sa famille : il s’engage alors dans une quête effrénée à travers le monde pour identifier l’origine de cette menace et trouver un moyen d’enrayer sa propagation…

BILAN: Mitigé, certes c'est du bon gros blockbuster américain mais franchement c'était très déséquilibré, des moments intéressants et d'autres beaucoup moins, une sorte de patchwork surprenant mais inégal.

Repost 0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 16:52

20532087.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Ayant abandonné la super-criminalité et mis de côté ses activités funestes pour se consacrer à la paternité et élever Margo, Édith et Agnès, Gru, et avec lui, le Professeur Néfario et les Minions, doivent se trouver de nouvelles occupations. Alors qu’il commence à peine à s’adapter à sa nouvelle vie tranquille de père de famille, une organisation ultrasecrète, menant une lutte acharnée contre le Mal à l’échelle planétaire, vient frapper à sa porte. Soudain, c’est à Gru, et à sa nouvelle coéquipière Lucy, que revient la responsabilité de résoudre une série de méfaits spectaculaires. Après tout, qui mieux que l’ex plus méchant méchant de tous les temps, pourrait attraper celui qui rivalise pour lui voler la place qu’il occupait encore récemment.

Rejoignant nos héros, on découvre : Floyd, le propriétaire du salon Eagle Postiche Club pour hommes et suspect numéro 1 du crime le plus abject jamais perpétré depuis le départ de Gru à la retraite ; Silas de Lamolefès, le super-espion à la tête de l’Agence Vigilance de Lynx, patron de Lucy, dont le nom de famille est une source inépuisable d’amusement pour les Minions ; Antonio, le si mielleux objet de l’affection naissante de Margo, et Eduardo Perez, le père d’Antonio, propriétaire du restaurant Salsa & Salsa et l’homme qui se cache peut-être derrière le masque d’El Macho, le plus impitoyable et, comme son nom l’indique, méchant macho que la terre ait jamais porté.

BILAN: Je ne suis pas un grand fan de la franchise mais je dois reconnaître que les "Minions" sont hilarants, et en attendant de leur consacrer un film, regarder ce film est le seul moyen de les voir.

Repost 0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 19:11

21003556_20130506125321643.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

Des beaux jours ? Caroline, fraîchement retraitée, n’a que ça devant elle : du temps libre et encore du temps libre. 
La belle vie ? Pas si simple… Comment alors tout réinventer ? 
Transgresser les règles, provoquer de nouvelles rencontres, ou bien simplement remplir son agenda ? 
A moins que tout soit déjà là ?...

BILAN: Un petit film mais un beau moment, la mélancolie ambiante et la qualité des acteurs offre un histoire intéressante au spectateur malgré une qualité globale médiocre.

Repost 0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 22:29

21002612_20130502103303943.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

Joséphine, 29 ans trois-quart, obnubilée par la taille de ses fesses, source de tous ses problèmes, n’a toujours pas trouvé l’homme de ses rêves non-fumeur-bon-cuisinier-qui-aime-les-chats-et-qui-veut-plein-d’enfants. Sa seule consolation, c’est qu’elle vit avec Brad Pitt… consolation de courte durée puisque c’est son chat. Quand sa soeur lui annonce son mariage, c’est la goutte d’eau qui fait déborder la tasse à café. Elle s’invente alors une histoire d’amour avec un riche chirurgien brésilien qui lui a demandé sa main et l’emmène vivre au bout du monde. Facile à dire… Ce (petit) mensonge va l’entraîner dans un tourbillon d’aventures.

BILAN: Excellente surprise, un "feel-good" movie politiquement incorrect très efficace 

Repost 0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 18:54

20371828.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Dans la baie du Maryland, une bactérie non identifiée contamine le lac et ceux qui s’en approchent…

BILAN: Un vilain film d'horreur, une sorte de "Dents de la mer" version microscopique qui surfe sur les peurs écologiques et les abus de notre société de consommation et de nos politiques.

Repost 0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 00:06

21008110_20130524125237634.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

Un petit garçon découvre qu'il possède des pouvoirs surnaturels et qu'il n'est pas né sur Terre. Plus tard, il s'engage dans un périple afin de comprendre d'où il vient et pourquoi il a été envoyé sur notre planète. Mais il devra devenir un héros s'il veut sauver le monde de la destruction totale et incarner l'espoir pour toute l'humanité.

BILAN: Je n'ai pas aimé du tout, le film a des qualités certes mais à force de vouloir intellectualiser les super-héros on s'éloigne beaucoup trop de la mythologie du personnage, bilan c'est 2h20 de stratégie militaire et de combats spectaculaires, aucun humour, aucune émotion, aucun rêve...

Repost 0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 22:56

21005295_20130513125110571.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D-copie-2.jpg

À Los Angeles, un groupe d’adolescents fascinés par le people et l’univers des marques traque via Internet l’agenda des célébrités pour cambrioler leurs résidences. Ils subtiliseront pour plus de 3 millions de dollars d’objets de luxe : bijoux, vêtements, chaussures, etc. Parmi leurs victimes, on trouve Paris Hilton, Orlando Bloom et Rachel Bilson. Les médias ont surnommé ce gang, le "Bling Ring".

BILAN: Je suis assez perplexe sur ce film, certes ce film n'était pas désagréable mais j'ai le sentiment qu'il courait continuellement derrière une "coolitude" façon MTV bas de gamme qui ne fait pas honneur au cinéma, le sujet méritait un reportage mais sûrement pas un film/réalité sans réflexion sur grand écran.

Repost 0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 22:54

20473571.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Diana mène grand train dans la banlieue de Miami, et s’offre tout ce dont elle a envie. Il n'y a qu'un souci: l’identité qu'elle utilise pour financer ses folies n’est autre que celle d’un chargé de comptes "Sandy Patterson Bigelow" qui vit à l'autre bout des États-Unis. N’ayant qu’une semaine pour traquer la fraudeuse avant que sa vie s’écroule, le véritable Sandy Bigelow Patterson prend la route vers le sud pour affronter la femme qui use d’un pouvoir total sur sa vie. Tandis qu'il essaye tour à tour de la séduire, de la soudoyer et de l'engueuler tout au long des 2500 kilomètres qui les conduisent à Denver, il comprendra vite à quel point il est difficile de récupérer son identité.

BILAN: Sans surprise, une comédie bas de gamme, qui plus est totalement calibrée pour le marché européen donc c'était le bide assuré sur le marché européen, aucun intérêt.

Repost 0

Présentation

Recherche

Liens