Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 21:34

21016154_20130627154323412.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

« Toujours mentir. Jamais trahir. » 
Afin de mettre sa famille à l'abri du besoin, Marc Duval, un français expatrié à Gibraltar, devient agent d'infiltration pour le compte des douanes françaises. 
De petits trafics en cargaisons troubles, il gagne progressivement la confiance de Claudio Lanfredi, un puissant importateur de cocaïne associé aux cartels Colombiens. Cette immersion en eau profonde dans l’univers des narcotrafiquants lui fait courir des risques de plus en plus importants. Mais à mesure que Marc gravit les échelons du cartel, il découvre aussi le luxe et l’argent facile... En permanence sur le fil du rasoir, seuls ses mensonges le maintiennent encore en vie. Lorsque les douanes anglaises rentrent dans la partie pour arrêter Lanfredi, le jeu devient encore plus dangereux et sa famille risque d’en payer le prix.

BILAN: Une bonne histoire, intéressante, mais un film médiocre et ennuyeux.

Repost 0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 18:48

21014960_20130624181718377.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

L’histoire débute le 22 juin 1990 dans la petite ville anglaise de Newton Haven : cinq adolescents au comble de l’âge ingrat fêtent la fin des cours en se lançant dans une tournée épique des pubs de la ville. Malgré leur enthousiasme, et avec l’absorption d’un nombre impressionnant de pintes de bière, ils ne parviennent pas à leur but, le dernier pub sur leur liste : The World’s End (La Fin du Monde). Une vingtaine d’années plus tard, nos cinq mousquetaires ont tous quitté leur ville natale et sont devenus des hommes avec femme, enfants et responsabilités, à l’alarmante exception de celui qui fut un temps leur meneur, Gary King, un quarantenaire tirant exagérément sur la corde de son adolescence attardée. L’incorrigible Gary, tristement conscient du décalage qui le sépare aujourd’hui de son meilleur ami d’antan Andy, souhaite coûte que coûte réitérer l’épreuve de leur marathon alcoolisé. Il convainc Andy, Steven, Oliver et Peter de se réunir un vendredi après-midi. Gary est comme un poisson dans l’eau. Le défi : une nuit, cinq potes, douze pubs, avec un minimum d’une pinte chacun par pub. À leur arrivée à Newton Haven, le club des cinq retrouve Sam, la soeur d’Oliver pour qui Gary et Steven en pincent toujours. Alors que la fine équipe tente, tant bien que mal, d’accorder le passé avec le présent, une série de retrouvailles avec de vieilles connaissances et des lieux familiers les font soudain prendre conscience que le véritable enjeu, c’est l’avenir, non seulement le leur, mais celui de l’humanité entière, et arriver à «La Fin du Monde» devient le dernier de leurs soucis...

BILAN: Un gros n'importe quoi dans la droite lignée de "Shaun of the Dead" ou "Hot Fuzz" mais un ton en dessous de "Paul" dans le genre délire de potes.

Repost 0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 21:32

21002526_20130430172022533.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

Avant Amityville, il y avait Harrisville… Conjuring : Les dossiers Warren, raconte l'histoire horrible, mais vraie, d'Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée… Contraints d'affronter une créature démoniaque d'une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l'affaire la plus terrifiante de leur carrière…

BILAN: Un film d'exorcisme très classique, mention spéciale à la sublime mais trop rare Vera Farmiga

Repost 0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 21:29

21014869_20130624160835127.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

Entre la figure écrasante d’un frère cyclothymique, et celle d’un père atteint d’une folie neurodégénérative aussi drôle qu’inquiétante, Romain ne peut plus se contenter d’être celui qu’il a toujours été : le garçon qui fait ce qu’on attend de lui sans broncher. A l’aube de la trentaine, il est grand temps qu’il affronte enfin son père cinglé, son frère cynique, et ses propres tendances à refouler ses émotions et sa sensibilité, pour réussir à assumer pleinement sa normalité...

BILAN: Un film qui ressemble à ses acteurs principaux, décalés et uniques, une belle atmosphère dans un film sans forme ni fond.

Repost 0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 21:27

21017526_20130731153915065.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

Membre de la police du Capitole, John Cale vient de se voir refuser le job dont il rêvait : assurer la protection du président des États-Unis. Espérant éviter à sa fille une déception lorsqu’il lui apprendra la nouvelle, il l’emmène visiter la Maison-Blanche. C’est à ce moment qu’un groupe paramilitaire lourdement armé attaque le bâtiment. Alors que le gouvernement américain sombre dans le chaos, Cale va tenter de sauver sa fille, le président, et le pays tout entier…

BILAN: Une version "cool" du récent "La chute de la Maison Blanche"

Repost 0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 12:48

20534616_20130702111026946.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

De petits boulots en petits boulots, Gary est embauché dans une centrale nucléaire. Là, au plus près des réacteurs, où les doses radioactives sont les plus fortes, il tombe amoureux de Karole, la femme de Toni. L’amour interdit et les radiations contaminent lentement Gary. Chaque jour devient une menace.

BILAN: L'inverse du film précédent, très original mais un poil chiant, cette histoire d'amour sur fond de central nucléaire est intéressante en tant que tableau réaliste de ce milieu mais c'est plus intellectuel que divertissant, selon votre humeur vous irez ou pas...

Repost 0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 12:46

21014630_20130621185839634.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

Lorsque l’agent retraité de la CIA Franck Moses apprend la mort de son ancien collègue Marvin, il se rend à son enterrement avec sa compagne Sarah, sans se douter qu’il va au-devant de gros problèmes… Arrêté et interrogé par le FBI au sujet d’un mystérieux "Projet Nightshade", il ne doit son salut qu’à l’intervention de Marvin qui avait simulé sa mort. Ils se lancent alors dans une course poursuite à travers le monde pour découvrir le secret du "Projet Nightshade".

BILAN: Aucune originalité mais le spectateur ne sera pas déçu, totalement dans l'esprit divertissant du premier.

Repost 0
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 13:18

21005923_2013051510325393.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_.jpg

Le portrait d’une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons.

BILAN: No coment, la prositution est un sujet sensible qui me met très mal à l'aise.

Repost 0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 20:31

21022372_20130724154657123.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

D'un côté il y a l’agent spécial du FBI, Sarah Ashburn, une enquêtrice rigoureuse et méthodique dont la réputation la précède tant pour son excellence que son arrogance démesurée. De l'autre l’agent de police de Boston, Shannon Mullins, reconnue pour son fort tempérament et son vocabulaire fleuri. L’une comme l’autre, n’ont jamais eu de partenaire dans le travail… ni vraiment d’amis. 
Ainsi, lorsque ces deux représentantes de la loi radicalement opposées sont obligées de faire équipe pour arrêter un baron de la drogue sans pitié, elles se retrouvent à devoir lutter non seulement contre un puissant syndicat du crime, mais aussi et surtout contre l’envie de s’entretuer.

BILAN: Un mauvais film mais le casting est efficace et quelques moments trash arrachent des rires.

Repost 0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 20:28

21024430_20130805132418528.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

Partout sur la Terre, Steve Jobs est célébré comme un créateur de génie dont les inventions ont révolutionné notre façon de vivre et de percevoir notre monde. Il est aussi connu comme l’un des chefs d’entreprise les plus charismatiques et les plus inspirants qui soient.
Mais qui connaît l’homme derrière l’icône ? Qui sait quel parcours humain se cache derrière la destinée de ce visionnaire d’exception ? De l’abandon de ses études universitaires au formidable succès de sa société, voici l’incroyable ascension de Steve Jobs, co-créateur d’Apple Inc., l'un des entrepreneurs les plus créatifs et respectés du XXIe siècle.

BILAN: Bof bof, pas du tout convaincu par ce sous "Social Networks" que j'avais déjà pas trop aimé...

Repost 0

Présentation

Recherche

Liens