Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 22:15
JUSTE LA FIN DU MONDE

Après douze ans d’absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine.
Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles, et où l’on dit malgré nous les rancoeurs qui parlent au nom du doute et de la solitud
e.

BILAN: Un film "en dentelles", terriblement fin psychologiquement parlant, les acteurs sont réglés comme des horloges y compris lors des silences et des regards pour crever une espèce d'apnée tout le long du film où le spectateur à l'impression de ne plus pouvoir respirer durant ce drame en "slow-motion"

Repost 0
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 19:09
WAR DOGS

Deux copains âgés d'une vingtaine d'années vivant à Miami Beach à l'époque de la guerre en Irak, profitent d'un dispositif méconnu du gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d'offres de l'armée américaine. Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes d'argent et à mener la grande vie. Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu'ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans. Car, pour honorer leurs obligations, ils doivent entrer en contact avec des individus très peu recommandables… dont certains font partie du gouvernement américain…

BILAN: Un produit marketing efficace, sans plus, le mix "Loup de Wall Street"/ "Lord of War" fonctionne mais je trouve que l'alchimie des acteurs est absente, on sent la grosse machinerie d'Hollywood et on n'entre jamais dans l'histoire.

Repost 0
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 19:07
VICTORIA

Victoria Spick, avocate pénaliste en plein néant sentimental, débarque à un mariage où elle y retrouve son ami Vincent et Sam, un ex-dealer qu’elle a sorti d’affaire. Le lendemain, Vincent est accusé de tentative de meurtre par sa compagne. Seul témoin de la scène, le chien de la victime.
Victoria accepte à contrecœur de défendre Vincent tandis qu'elle embauche Sam comme jeune homme au pair. Le début d’une série de cataclysmes pour Victori
a.

BILAN: Je suis perplexe, toutes les critiques sont élogieuses, mais moi j'ai assisté à un navet sans nom, j'ai trouvé ça inintéressant, sans queue ni tête, vraiment aucun intérêt.

Repost 0
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 19:04
FREE STATE OF JONES

En pleine guerre de Sécession, Newton Knight, courageux fermier du Mississippi, prend la tête d’un groupe de modestes paysans blancs et d'esclaves en fuite pour se battre contre les États confédérés. Formant un régiment de rebelles indomptables, Knight et ses hommes ont l'avantage stratégique de connaître le terrain, même si leurs ennemis sont bien plus nombreux et beaucoup mieux armés… Résolument engagé contre l'injustice et l'exploitation humaine, l'intrépide fermier fonde le premier État d'hommes libres où Noirs et Blancs sont à égalité.

BILAN: Le film en lui même est assez quelconque, mais le message véhiculé et l'époque si particulière de la guerre de Sécession sont des arguments suffisants pour le rendre agréable.

Repost 0
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 00:12
LA TAULARDE

Pour sauver l’homme qu’elle aime de la prison, Mathilde prend sa place en lui permettant de s’évader. Alors que sa survie en milieu carcéral ne dépend que de lui, Mathilde n’en reçoit plus aucune nouvelle. Isolée, soutenue uniquement par son fils, elle répond désormais au numéro d’écrou 383205-B. Mathilde deviendra-t-elle une taularde comme une autre ?

BILAN: Bilan mitigé, j'ai trouvé les actrices très justes, de beaux rôles par contre le film est mauvais, comme si c'était une commande pour briller, les interprètes sont mises plus en valeur que l'histoire.

Repost 0
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 18:03
INFILTRATOR

L’agent fédéral Bob Mazur a pour mission d’infiltrer le cartel de drogue de Pablo Escobar. Son but : faire tomber 85 barons et une banque internationale. Son plan : s’inventer un passé, une identité, une fiancée. Son risque : le moindre faux pas lui serait fatal.

BILAN: Un film un peu bancal, ni vraiment film de flics ni vraiment films de gangster.

Repost 0
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 17:59
BEN-HUR

Ben-Hur retrace l’histoire épique de Judah Ben-Hur, un prince accusé à tort de trahison par Messala, son frère adoptif, officier de l’armée romaine. Déchu de son titre, séparé de sa famille et de la femme qu’il aime, Judah est réduit à l’esclavage. Après des années en mer, Judah revient sur sa terre natale dans le but de se venger. Il va y rencontrer son destin.

BILAN: J'ai trouvé ce film assez lamentable, j'espère qu'il n'a pas coûté trop cher, les peplum à l'ancienne n'impressionne plus personne.

Repost 0
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 10:23
COMANCHERIA

Après la mort de leur mère, deux frères organisent une série de braquages, visant uniquement les agences d’une même banque. Ils n’ont que quelques jours pour éviter la saisie de leur propriété familiale, et comptent rembourser la banque avec son propre argent. À leurs trousses, un ranger bientôt à la retraite et son adjoint, bien décidés à les arrêter.

BILAN: Un film assez quelconque dans le genre "Western moderne" mais doté d'une atmosphère absolument splendide, les paysages, les acteurs, les voitures 100% Yankee, un Texas sauvage sublime.

Repost 0
3 septembre 2016 6 03 /09 /septembre /2016 17:46
UN PETIT BOULOT

Jacques habite une petite ville dont tous les habitants ont été mis sur la paille suite à un licenciement boursier. L'usine a fermé, sa copine est partie et les dettes s’accumulent. Alors quand le bookmaker mafieux du coin, lui propose de tuer sa femme, Jacques accepte volontiers...

BILAN: Un film à multiples facettes, au delà de la comédie sur un tueur à gages gaffeur, c'est surtout le côté social du film qui m'a plu, la misère humaine d'aujourd'hui pousse les individus lambas à faire n'importe quoi pour survivre et avoir de la reconnaissance.

Repost 0
3 septembre 2016 6 03 /09 /septembre /2016 17:43
BLOOD FATHER

John Link n’a rien d’un tendre : ex-motard, ex-alcoolique, ex-taulard, il a pourtant laissé tomber ses mauvaises habitudes et vit reclus dans sa caravane, loin de toute tentation.
C’est l’appel inattendu de sa fille Lydia, 17 ans, qui va lui faire revoir ses plans de se tenir tranquille…
Celle-ci débarque chez lui après des années d’absence, poursuivie par des narcotrafiquants suite à un braquage qui a mal tourné.
Lorsque les membres du cartel viennent frapper à la porte de John, ils sont loin de se douter à qui ils ont af
faire…

BILAN: C'est du déjà vu et revu, mais bon le film "du père badass qui protège sa fille" c'est un classique et Mel Gibson est parfaitement crédible dans le rôle du papounet vengeur.

Repost 0

Présentation

Recherche

Liens