Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 16:39
19227477.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100118_064233.jpg


Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes... Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l'intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l'observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable...
Mais une menace sans précédent plane aujourd'hui sur Londres - et c'est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l'ennui et la mélancolie.
Après qu'une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l'approche de son éxécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu'il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances.
La panique s'empare de la ville après l'apparente résurrection de Blackwood. Scotland Yard donne sa langue au chat, et Sherlock Holmes se lance aussitôt avec fougue dans la plus étrange et la plus périlleuse de ses enquêtes...



BILAN: Un excellent film d'action/aventure, presque trop réussi j'ai envie de dire, comme si le Docteur House était incarnée par Mel Gibson version Arme Fatale, ça donne quelque chose de très vivant, drôle et rythmé, le genre de film qui donne l'envie coupable que ce film se transforme en franchise commerciale et nous offre au moins une trilogie avec un Robert Downey Jr toujours au top, sans doute un des meilleurs acteurs de la planète.
Repost 0
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 17:59
19214494.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091218_025001.jpg

Tout est normal sur la Planète 51. Le ciel est bleu, les habitants sont vert pomme et les Cadillacs volent. Lorsque Chuck, un astronaute aussi futé qu'une huître, y déboule avec sa fusée, les habitants s'enfuient en hurlant.
Une invasion extraterrestre, au secours ! L'armée aux trousses, Chuck se carapate. Lem, un gamin aussi vert que brave, va tenter de sauver cet être étrange des griffes du général Grawl.



BILAN: De moins en moins d'effort sur les scénarios et l'humour, c'est du recyclage, c'est dommage, graphiquement c'est toujours sympa mais l'impression de déjà-vu gâche le plaisir. Le filon s'épuise...
Repost 0
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 17:51
19210179.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091209_041001.jpg

Sam & Grace forment un couple parfait et sont les parents de deux petites filles. Sam est envoyé par l'ONU en mission à l'étranger et confie à Tommy, son frère tout juste sorti de prison, le soin de s'occuper de sa famille. Lorsque Sam est porté disparu et présumé mort, Tommy et Grace se rapprochent contre toute attente. C'est alors que Sam revient du front...


BILAN: Un très beau film, subtil et pudique, l'histoire compliquée d'une famille brisée par la guerre, Nathalie Portman et Jake Gyllenhaal sont vraiment excellents de simplicité dans leur interprétation, coup de chapeau également à la jeune actrice Bailee Madison, bluffante dans son rôle de petite fille déboussolée.
Repost 0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 17:01
19223389.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100112_122236.jpg


Filer à 10 noeuds au coeur d'un banc de thons en chasse, accompagner les dauphins dans leurs folles cavalcades, nager avec le grand requin blanc épaule contre nageoire... Le film Océans c'est être poisson parmi les poissons.
Après
Himalaya et Le Peuple migrateur, Jacques Perrin nous entraîne, avec des moyens de tournage inédits, des banquises polaires aux tropiques, au coeur des océans et de ses tempêtes pour nous faire redécouvrir les créatures marines connues, méconnues, ignorées.
Océans s'interroge sur l'empreinte que l'homme impose à la vie sauvage et répond par l'image et l'émotion à la question : " L'Océan ? C'est quoi l'Océan ? "



BILAN:  Pas besoin d'effets spéciaux à 500 millions de dollars, il suffit de regarder notre Terre avec plus de respect, Océans est un film testament sur la beauté de notre planète bleue avec un final dénonciateur sur le gâchis des hommes et la lente agonie des espèces sous-marines. C'est difficile de rester insensible.
Repost 0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 20:27
19184235.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091016_125053.jpg


L'odyssée de Ryan Bingham, un spécialiste du licenciement à qui les entreprises font appel pour ne pas avoir à se salir les mains. Dans sa vie privée, celui-ci fuit tout engagement (mariage, propriété, famille) jusqu'à ce que sa rencontre avec deux femmes ne le ramène sur terre.
Ryan Bingham est un collectionneur compulsif de miles aériens cumulés lors de ses incessants voyages d'affaire. Misanthrope, il adore cette vie faite d'aéroports, de chambres d'hôtel et de voitures de location. Lui dont les besoins tiennent à l'intérieur d'une seule valise est même à deux doigts d'atteindre un des objectifs de sa vie : les 10 millions de miles.
Alors qu'il tombe amoureux d'une femme rencontrée lors d'un de ses nombreux voyages, il apprend par la voix de son patron que ses méthodes de travail vont devoir évoluer. Inspiré par une nouvelle jeune collaboratrice très ambitieuse, celui-ci décide que les licenciements vont pouvoir se faire de manière encore plus rentable, via... vidéo conférence. Ce qui risque évidemment de limiter ces voyages que Bingham affectionne tant...



BILAN:  Une belle comédie romantique mixé avec une critique acerbe de la société, personellement j'adore les films qui sont axé autour des avions (Ma vie en l'air, Le Terminal etc..) donc je me suis régalé. Un pur bonheur.
Repost 0
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 01:02
19189713.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091027_062605.jpg


La vie de Gainsbourg, du jeune Lucien Ginsburg dans le Paris occupé des années 1940, jusqu'au poète, compositeur et chanteur célébré dans le monde entier.
Le film explore son itinéraire artistique, du jeune homme épris de peinture à la consécration de sa musique dont l'avant-gardisme en a fait une véritable icône de la culture française. Mais aussi la complexité de sa vie adulte à travers ses amours tumultueuses.



BILAN: Un film différent selon le regard du spectacteur, si vous y allez sans attente pour vous détendre, vous verrez un sublime conte moderne, une belle histoire qu'on pourrait raconter à un enfant qui demande qui était Serge Gainsbourg; si vous êtes fan de cinéma, le film est un peu brouillon et "BD" avec ce sentiment de cases qui défilent, si vous adorez Serge Gainsourg, vous vous laisserez aller à vivre un rêve éveillé tant les acteurs sont fidèles aux originaux, c'est troublant, touchant, drôle, onirique et au final presque impudique.
Repost 0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 22:49
19204643.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091126_105300.jpg

Meryl et Paul Morgan semble être un couple parfait qui réussit sa vie dans le beau Manhattan. Seul ombre au tableau, leur mariage se dissout irrémédiablement. Cependant, l'agitation de leur vie new-yorkaise n'est rien en comparaison de ce qu'il va leur arriver. Un soir, ils sont les témoins d'un meurtre et de ce fait, la cible d'un tueur à gage. Très vite placés sous la protection du FBI, les Morgan sont contraints de quitter New York et d'aller s'exiler dans un centre de protection en plein coeur du Wyoming. Afin que rien ne leur arrivent, ils se retrouvent sous surveillance, 24 heures sur 24... pourtant ce sera peut-être pour eux l'occasion de raviver la passion.


BILAN: Une petite comédie romantique sans prétention, la bande-annonce laissait espérer mieux mais ça ne casse pas trois pattes à un canard, un "Bienvenue chez les cow-boys" porté à bout de bras par Hugh Grant.
Repost 0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 00:54
19210070.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091209_010412.jpg

Jean-Pierre, récemment retraité, est hypocondriaque...
Anne, sa femme, le trompe avec un ancien collègue de bureau...
Sa fille Cathie, divorcée et mère d'un petit garçon de cinq ans, vie avec Philippe, un " brave " garçon, que Mathieu, le frère homo de Cathie, appelle " Bac moins six "...
Quand JP découvre une petite tâche sur sa peau au niveau de sa hanche droite, que Cathie lui annonce qu'elle épouse " Bac moins six ", que Mathieu se fait larguer parce qu'il hésite à inviter son amant au mariage de sa soeur et que JP apprend fortuitement que sa femme le trompe, l'équilibre familial implose.
Disputes, règlements de comptes, insultes ... JP, Anne, Cathie, Mathieu et Philippe ne s'épargnent rien !
Et traversent, ensemble, une petite zone de turbulence...


BILAN: Grosse déception, l'affiche faisait craindre le pire mais j'ai choisi de donner une chance à ce film vu le casting sympathique et le statut de "coup de coeur" de mon cinéma, et bien j'aurais du me fier à ma première intuition, une mauvaise comédie bas de gamme, des personnages peu crédibles, on voit les acteurs jouer des rôles caricaturaux et c'est très désagréable. Mention spéciale malgré tout au toujours excellent Gilles Lellouche.
Repost 0
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 00:10
19187639.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091022_073349.jpg

En 1994, l'élection de Nelson Mandela consacre la fin de l'Apartheid, mais l'Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le sport, et fait cause commune avec le capitaine de la modeste équipe de rugby sud-africaine. Leur pari : se présenter au Championnat du Monde 1995...


BILAN: Un film plein d'humanité à la gloire de Nelson Mandela et des vertus de rassemblement du sport.
Repost 0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 18:17
19203050.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091123_061217.jpg


Claire aime Henry depuis toujours. Elle est convaincue qu'ils sont destinés l'un à l'autre, même si elle ne sait jamais quand ils seront séparés... Henry est en effet un voyageur du temps. Il souffre d'une anomalie génétique très rare qui l'oblige à vivre selon un déroulement du temps différent : il va et vient à travers les années sans le moindre contrôle sur ce phénomène.
Même si les voyages d'Henry les séparent sans prévenir, même s'ils ignorent lorsqu'ils se retrouveront, Claire tente désespérément de faire sa vie avec celui qu'elle aime par-dessus tout...



BILAN: Un film "étrange", au début on se dit que c'est du grand n'importe quoi, mais l'histoire romantique et émouvante de ce couple finit par nous convaincre et on oublie le côté abracadabrantesque du scénario, une sorte de Benjamin Button en plus romantique. Mention spéciale à Rachel McAdams qui tient le film à bout de bras.
Repost 0

Présentation

Recherche

Liens