Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 03:32



Parmi tous les marchands de Londres, Ebenezer Scrooge est connu comme l'un des plus riches et des plus avares. Ce vieillard solitaire et insensible vit dans l'obsession de ses livres de comptes. Ni la mort de son associé, Marley, ni la pauvre condition de son employé, Bob Cratchit, n'ont jamais réussi à l'émouvoir.
De tous les jours de l'année, celui que Scrooge déteste le plus est Noël. L'idée de répandre joie et cadeaux va définitivement à l'encontre de tous ses principes ! Pourtant, cette année, Scrooge va vivre un Noël qu'il ne sera pas près d'oublier...
Tout commence la veille de Noël, lorsqu'en rentrant chez lui, Scrooge a d'étranges hallucinations. Le spectre de son ancien associé lui rend la plus effrayante des visites, et lui en annonce d'autres, aussi magiques que troublantes...
Scrooge se voit d'abord confronté à l'Esprit des Noëls passés, qui le replonge dans ses propres souvenirs, réveillant en lui des blessures oubliées et des regrets profondément enfouis...




BILAN: Une bel hommage au conte de Charles Dickens, la 3D est pour une fois très agréable et va bien avec ce film poétique, aérien et plein de magie de Noël. Allez y avec les enfants.
Repost 0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 16:36



"Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, ce sera comme si je n'avais jamais existé." Abandonnée par Edward, celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Comment oublier son amour pour un vampire et revenir à une vie normale ? Pour combler son vide affectif, Bella court après le danger et prends des risques de plus en plus inconsidérés. Edward n'étant plus là pour la protéger, c'est Jacob, l'ami discret et indéfectible qui va la défendre et veiller sur elle. Mais peu à peu elle réalise l'ambigüité des sentiments qu'ils éprouvent l'un envers l'autre..."


BILAN: C'est un grand plaisir de retrouver Edward et Bella, nos Roméo et Juliette du 21ème siècle, pour le premier j'avais vu le film avant de lire le livre donc le plaisir était intact, pour celui ci c'est l'inverse, et bien entendu je suis sorti de la séance un peu déçu, "Il manque plein de choses", c'est normal mais frustrant, cette saga est définitivement plus à l'aise à l'écrit que sur grand écran. Un beau petit film malgré tout...
Repost 0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 00:50



Les Mayas, l'une des plus fascinantes civilisations que la Terre ait portées, nous ont transmis une prophétie : leur calendrier prend fin en 2012, et notre monde aussi. Depuis, les astrologues l'ont confirmé, les numérologues l'ont prédit, les géophysiciens trouvent cela dangereusement plausible, et même les experts scientifiques gouvernementaux finissent par arriver à cette terrifiante conclusion.
La prophétie maya a été examinée, discutée, minutieusement analysée. En 2012, nous saurons tous si elle est vraie, mais quelques-uns auront été prévenus depuis longtemps...
Lorsque les plaques tectoniques se mettent à glisser, provoquant de multiples séismes et détruisant Los Angeles au passage, Jackson Curtis, romancier, et sa famille se jettent à corps perdu, comme des millions d'individus, dans un voyage désespéré. Tous ne pourront pas être sauvés...



BILAN: Grosse déception, cette histoire de fin du monde annoncée par les Mayas méritaient mieux je pense, d'un point de vue personnel j'ai eu le droit à deux "La séance est complète" avant de pouvoir assister à ce film catastrophe donc l'impatience me laissait espérer quelque chose d'impressionant, et bien non, c'est classique,très classique, une sorte de mixage entre "Le jour d'après" dans le traitement de la catastrophe et de "La guerre des mondes" pour le côté "mon papa est un looser 99% du temps mais un héros quand il veut". Un fourre-tout des films catastrophes sans originalité.
Repost 0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 00:43



Avec sa troupe de théâtre ambulant, " l'Imaginarium ", le Docteur Parnassus offre au public l'opportunité unique d'entrer dans leur univers d'imaginations et de merveilles en passant à travers un miroir magique. Mais le Dr Parnassus cache un terrible secret. Mille ans plus tôt, ne résistant pas à son penchant pour le jeu, il parie avec le diable, Mr Nick, et gagne l'immortalité. Plus tard, rencontrant enfin l'amour, le Docteur Parnassus traite de nouveau avec le diable et échange son immortalité contre la jeunesse. A une condition : le jour où sa fille aura seize ans, elle deviendra la propriété de Mr Nick. Maintenant, il est l'heure de payer le prix... Pour sauver sa fille, il se lance dans une course contre le temps, entraînant avec lui une ribambelle de personnages extraordinaires, avec la ferme intention de réparer ses erreurs du passé une bonne fois pour toutes...


BILAN: Un ovni poétique à la Tim Burton, j'ai eu beaucoup de plaisir à revoir une dernière fois Heath Ledger.
Repost 0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 00:38















































L'agent spécial Strahm est mort, et le détective Hoffman s'impose alors comme le légataire incontesté de l'héritage de Jigsaw. Cependant, tandis que le FBI se rapproche de plus en plus dangereusement de lui, Hoffman est obligé de commencer un nouveau jeu qui révélera enfin quel est le véritable grand dessein derrière les machinations de Jigsaw...

BILAN: Je ne suis pas fan de films d'horreur, mais j'étais tombé il y a quelques mois sur SAW IV sur Canal +, je me suis donc laissé tenté par Merguez...pardon Saw VI...c'était dans la lignée de ce que j'avais vu par le passé, mais je pense que cette saga doit s'apprécier encore plus quand on a suivi tous les films, je me suis senti un peu largué par rapport aux fans près de moi qui ont eu des moments de surprises intenses.

Repost 0

Présentation

Recherche

Liens