Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 19:01

19535837.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20101007_032523-copie-1.jpg

Jack est un tueur à gages habile et expérimenté. Toujours en alerte, il n’a aucune attache. Quand une mission tourne mal et lui coûte la vie de la femme qu’il aime, il se fait la promesse que son prochain contrat sera le dernier.

BILAN: Un film très (trop?) classique, l'équivalent d'un Belmondo d'il y a 30 ans, le magnifique coup de théatre du début de film est assez incompréhensible et coupe un peu l'empathie avec Clooney, après c'est du vu et du revu, le vilain tueur qui déprimer, veut changer de vie et tombe amoureux.

Repost 0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 18:47

19535837.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20101007_032523.jpg

Ouvrez les yeux. Vous êtes dans un espace clos, sous 1 tonne de terre irakienne avec 90 minutes d’oxygène et pour seule connexion vers l’extérieur un téléphone portable à moitié rechargé. Tel est le destin de Paul, entrepreneur Américain pris en otage et enfermé dans une boîte. Le temps file et chaque seconde qui passe le rapproche d’une morte certaine…

BILAN: Un film qui ne ressemble à aucun autre, les extraits qui passaient depuis des mois donnaient l'eau à la bouche, mais vu le principe du film (huit clos dans un cercueil) c'était compliqué de faire quelque chose de vraiment intéressant, bilan ce croisement entre PhoneGame et une épreuve de Saw est très chiant, je rend hommage à l'idée, l'acteur et la mise en scène, mais on s'ennuie très vite, la seule chose qui sauve un peu le film c'est le côté "Irak" donc réel qui fait froid dans le dos, là où un Saw est moins angoissant vu son côté science fiction/horreur....

Repost 0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 23:26

19497384.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100823_035908.jpg

Paul Exben a tout pour être heureux : une belle situation professionnelle, une femme et deux enfants magnifiques. Sauf que cette vie n'est pas celle dont il rêvait. Un coup de folie va faire basculer son existence, l'amenant à endosser une nouvelle identité qui va lui permettre de vivre sa vie.

BILAN: Je ne sais pas quoi penser de ce film, honnêtement il est très prenant pendant les 3/4 du temps, mais malheureusement la fin foireuse et chaotique crée une remise en cause, genre "tout ça pour ça" qui laisse un mauvais goût en sortant, je dirais que c'est un film "à vivre" mais pas "à réfléchir"

Repost 0
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 18:24

19499827.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100830_035353-copie-1.jpg

L'esprit démoniaque du premier Paranormal Activity est de retour, et c'est une nouvelle famille fraîchement installée dans une belle demeure qui va en faire les frais...

BILAN: Mouais, je n'ai pas vu le premier mais on me l'avait vendu comme un film méga flippant, personnellement j'ai pas beaucoup vibré et pourtant je suis très bon public (je sursaute pour un rien), je pense que c'est une superbe franchise commerciale, sachant qu'avec une location de maison, des caméras de surveillance, et des portes qui claquent, vous obtenez l'un des plus grands succès "horreur" de ces dernières années. Chapeau niveau rentabilité...

Repost 0
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 18:16

19499827.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100830_035353.jpg

Les inspecteurs Christopher Danson et P.K. Highsmith sont les meilleurs flics de la ville. Ce sont des héros que rien n’arrête. Leurs collègues vont même jusqu’à se faire tatouer leur nom.
Mais dans la police, il y a les cadors… et les autres, comme Gamble et Hoitz, deux petits inspecteurs sans envergure, toujours dans l’ombre, au second plan sur les photos. Pourtant, un jour ou l’autre, chaque agent rencontre l’occasion de passer à la postérité.
Lorsque Gamble et Hoitz se chargent d’une affaire apparemment banale, ils se retrouvent vite au cœur de la plus grande affaire criminelle que la ville ait connue. C’est la chance de leur vie, mais ont-il vraiment ce qu’il faut pour la saisir ?

BILAN: Une mauvaise comédie américaine à mon goût, Will Ferrell a son public, il y avait des rires dans la salle mais pour ma part j'accroche pas, même les meilleurs gags font un bide à cause de la mise en scène, c'est presque frustrant, je me suis surpris à penser "merde c'était drôle là, pourquoi j'ai pas rigolé?" Peut être que j'étais pas dans le bon état d'esprit, à vous de voir.

Repost 0
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 18:04

19512190.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100917_123437.jpg

Lorsque Justine Lacroix, charmante journaliste télé cantonnée à la rubrique « chiens écrasés » rencontre un séduisant chirurgien urgentiste, c’est tout de suite le coup de foudre…Et le début d’une grande histoire d’amour.
La jolie blonde parisienne et le grand brun de Nanterre deviennent vite inséparables, mais il y’a juste un petit détail que Justine a oublié de prendre en compte : l’homme qu’elle aime est… Arabe, enfin « Français issu de l’immigration ».
Un détail pour Justine et Djalil mais pas pour leurs familles respectives, les Lacroix et les Boudaoud…

BILAN: Un film détestable, j'y suis allé en confiance car j'apprécie le couple Ramzy-Depetrini, malheureusement cette bouffonerie censée dénoncer l'intolérance s'annonce être une apologie de la bêtise pendant 1h30, limite les pires moments de racisme et de machisme sont dépeints comme normaux, je ne regarderais plus Ramzy et Anne Depétrini de la même façon.

Repost 0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 07:10

19505586.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100909_071846.jpg

A la suite d'un événement bouleversant, une bande de copains décide, malgré tout, de partir en vacances au bord de la mer comme chaque année. Leur amitié, leurs certitudes, leur culpabilité, leurs amours en seront ébranlées. Ils vont enfin devoir lever les "petits mouchoirs" qu'ils ont posés sur leurs secrets et leurs mensonges.

BILAN: Un film formidable, drôle et émouvant qui m'a fait passer du rire aux larmes, magnifique...

Repost 0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 00:09

19478388.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100719_124527.jpg

C’est l’histoire d’un homme en chute libre. Sensible aux esprits, Uxbal, père de deux enfants, sent que la mort rôde. Confronté à un quotidien corrompu et à un destin contraire, il se bat pour pardonner, pour aimer, pour toujours…

BILAN: Un film touchant mais brouillon, tout le film tourne autour de Javier Bardem qui est parfait, mais le reste est un peu flou et glauque, on a du mal à être affecté par le destin des autres personnages tant il y a une surenchère dans la misère ce qui brouille le message du film qui laisse penser que le drame personnel prime sur l'horreur du monde.

Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 22:05

19493858.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100813_052851.jpg

Maltazard a réussi à se hisser parmi les hommes. Son but est clair : former une armée de séides géants pour imposer son règne à l’univers. 
Seul Arthur semble en mesure de le contrer… à condition qu’il parvienne à regagner sa chambre et à reprendre sa taille habituelle ! Bloqué à l’état de Minimoy, il peut évidemment compter sur l’aide de Sélénia et Bétamèche, mais aussi – surprise ! - sur le soutien de Darkos, le propre fils de Maltazard, qui semble vouloir changer de camp. 
A pied, à vélo, en voiture et en Harley Davidson, la petite troupe est prête à tout pour mener le combat final contre Maltazard. Allumez le feu !

BILAN: Comme je ne fais jamais rien comme les autres, j'ai commencé la trilogie "Arthur" par le dernier volet de la saga, et bien je pense que j'avais eu raison de ne pas m'intéresser à cette saga pour enfant qui ne vole pas haut, c'est vraiment un gentil petit livre pour enfants j'en doute pas mais ça donne rien de passionnant sur grand écran.

Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 21:58

19534550.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20101006_101724.jpg

Une soirée bien arrosée d'octobre 2003, Mark Zuckerberg, un étudiant qui vient de se faire plaquer par sa petite amie, pirate le système informatique de l'Université de Harvard pour créer un site, une base de données de toutes les filles du campus. Il affiche côte à côte deux photos et demande à l'utilisateur de voter pour la plus canon. Il baptise le site Facemash. Le succès est instantané : l'information se diffuse à la vitesse de l'éclair et le site devient viral, détruisant tout le système de Harvard et générant une controverse sur le campus à cause de sa misogynie. Mark est accusé d'avoir violé intentionnellement la sécurité, les droits de reproduction et le respect de la vie privée. C'est pourtant à ce moment qu'est né ce qui deviendra Facebook. Peu après, Mark crée thefacebook.com, qui se répand comme une trainée de poudre d'un écran à l'autre d'abord à Harvard, puis s'ouvre aux principales universités des États-Unis, de l'Ivy League à Silicon Valley, avant de gagner le monde entier...
Cette invention révolutionnaire engendre des conflits passionnés. Quels ont été les faits exacts, qui peut réellement revendiquer la paternité du réseau social planétaire ? Ce qui s'est imposé comme l'une des idées phares du XXIe siècle va faire exploser l'amitié de ses pionniers et déclencher des affrontements aux enjeux colossaux...

BILAN: Cruelle déception, la bande-annonce était tellement attirante, le sujet tellement proche des gens, le réalisateur tellement coté, que je m'attendais à un raz de marée cinéma, et bien pas du tout, c'est seulement un biopic très classique, pas mauvais, mais juste bien, sans plus. Itinéraire d'un NERD sur grand écran...

Repost 0

Présentation

Recherche

Liens